Ici tout commence

“Elle considère ça comme une trahison”, Alexandra Vandernoot (Ici tout commence) revient sur le comportement aberrant de Cardone

L’arche en cours dans Ici tout commence implique la cheffe Cardone et son fils, Ethan. A l’occasion, Alexandra Vandernoot s’est confiée à NetPrince TV sur un personnage aussi dur que fascinant.

NetPrince TV : Pouvez-vous teaser ce qui attend Annabelle Cardone dans les prochains jours dans Ici tout commence ?

Alexandra Vandernoot : Ethan a passé le concours d’entrée à l’Institut, et on sent que sa mère est très impliquée dans sa réussite. Ce n’est pas n’importe quelle école, c’est l’Institut Auguste Armand et elle veut évidemment que son fils soit reçu avec les honneurs par rapport à tout le passif qu’elle a avec Teyssier. C’est une sorte de revanche pour elle. Donc on sent une femme extrêmement dure et exigeante par rapport à son fils, comme elle l’est par rapport à elle-même. Elle veut qu’Ethan soit digne de sa réputation. Son remplacement à l’Institut est une manière de garder un œil sur lui et d’être là pour le booster.

Avez-vous une idée de la raison pour laquelle votre personnage est si compétitrice ?

Alexandra Vandernoot : Je pense que c’est lié à son passif avec Teyssier, elle est toujours en compétition avec lui. Elle s’est sentie lâchée et trahie quand il est parti de chez elle, parce qu’elle mettait beaucoup d’espoir dans Teyssier et elle envisageait sûrement une longue collaboration. Elle considère ça comme une trahison qui remonte à plusieurs années et elle ne l’a toujours pas digérée.

Donc elle se sert d’Ethan pour se venger ?

Alexandra Vandernoot : Le fait que son fils se présente dans l’école de Teyssier, c’est un peu comme si elle passait l’examen de concours d’entrée de l’Institut. Et c’est une femme qui a beaucoup d’exigences par rapport à elle-même, donc elle l’applique aussi à son fils. Bon on va sentir dans les prochains épisodes qu’elle reste néanmoins maternelle dans des scènes où elle est plutôt compréhensive, mais pour l’instant on sent plutôt son côté compétitrice et dur avec son enfant. Je pense qu’elle fait comme certains parents qui ne se rendent pas toujours compte de la pression qu’ils mettent à leurs enfants et qui pensent leur rendre service en les élevant à la dure ou en leur demandant des résultats scolaires impeccables. Cardone ne se rend pas compte de cette pression qu’elle met à Ethan. Ce n’est pas une femme fondamentalement mauvaise ou méchante. C’est une femme qui a des objectifs à atteindre et qui est prête à tout mettre en œuvre pour les atteindre.

Pensez-vous qu’Annabelle Cardone pourrait changer un jour ?

Alexandra Vandernoot : Alors ça, oui pourquoi pas. Elle n’est pas que comme ça, et j’aimerais bien qu’il y ait des scènes dans la série qui permettrait de mieux comprendre sa blessure, pour qu’on lui pardonne davantage de choses.

Aimeriez-vous revenir dans Ici tout commence pour une arche, justement, focalisée sur le passé de Cardone ?

Alexandra Vandernoot : Oui, ce serait très intéressant ! Après, ça dépend de l’écriture et du travail des auteurs… Je ne suis pas à l’année sur Ici tout commence, mais jusqu’à présent, chaque fois que je suis venue, j’étais super contente parce que je trouvais que mes arches étaient très intéressantes. C’est vrai qu’une arche qui expliquerait le passé de Cardone, le pourquoi de son comportement, ce serait vraiment intéressant.

Qu’espérez-vous dans la suite pour votre personnage ?

Alexandra Vandernoot : Je ne sais pas quoi vous dire parce que chaque fois qu’on m’appelle pour venir, c’est une belle surprise. Donc ce que j’espère, c’est que ça continue et qu’on me fasse revenir de temps en temps. Jusqu’à présent les arches que j’ai eues à faire sont bouclées et ont vraiment un sens. Je ne me sens pas frustrée de quoi que ce soit quand je viens les faire, donc si ça pouvait continuer comme ça, ce serait chouette !

Retrouvez “Ici tout commence” du lundi au vendredi sur NetPrince TV.