Ici tout commence

Demain nous appartient (spoilers) : Victor vrille et menace de tuer un suspect

Le 8 septembre dans Demain nous appartient, François révèle qu’Adam est son fils, Léo s’est fait un ami, tandis que Victor vrille et menace de tuer un suspect dans l’enquête de l’enlèvement de son fils.

Dans l’épisode de Demain nous appartient du jeudi 8 septembre, alors que Lisa (Naïma Rodric) s’enquiert de l’avancée de l’enquête auprès de Georges (Mayel Elhajaoui), Martin (Franck Monsigny) intervient pour bien se faire comprendre : il n’a pas besoin de ses services. La capitaine décide donc de mettre les choses à plat en privé avec Constant. Elle lui révèle avoir vécu la même chose qu’Elsa (Bertille Boros-Turquin) et Judith (Alice Varela). Un collègue a publié en ligne des photos d’elle qui auraient dû rester privées. Sauf que ses supérieurs ont préféré enterrer l’affaire, c’est pour cela qu’elle a rejoint l’IGPN. Et c’est pour cela qu’elle insiste auprès de Martin pour qu’il la mette sur cette affaire. D’autant que la priorité de Martin est de retrouver Timothée (Grégoire Champion) et son ravisseur. Il consent donc à la mettre en binôme avec Georges. Elle en profite alors pour faire part de son sentiment que ces deux affaires sont liées et qu’elle est convaincue que l’agresseur est un policier ou un militaire. De son côté, Victor (Farouk Bermouga) a reçu un message du ravisseur de son fils qui lui affirme ne pas être venu à leur rendez-vous de la veille, puisqu’il était accompagné de policiers. Victor s’en veut de leur avoir fait confiance. Martin lui explique qu’il s’agit d’une tactique pour le faire craquer mais que s’il paie la rançon, le malfrat se débarrassera de Timothée. Au même moment, le jeune homme exécute les ordres de celui qui le détient. Sauf qu’il n’y parvient pas.

Au commissariat, Georges et Lisa ont découvert que les photos des agressions et les messages envoyés à Victor proviennent de deux cartes sim différentes mais du même téléphone. Il s’agit donc bel et bien du même homme. Et c’est depuis la médiathèque qu’il a publié les images d’Elsa et Judith. Petit hic : l’établissement ne possède aucun système de vidéosurveillance. En revanche, un employé a remarqué un client étrange dont les habits ont permis à Georges de remonter jusqu’à la paillote. Sara (Camille Genau), elle, s’est intéressée aux personnes ayant eu des démêlés avec Victor. Un nom a retenu son attention : celui d’Eric Jomand (Pierre Rousselet), un ancien flic qui a kidnappé Nina (Gina Dimaria), la fille de Lou (Rani Bheemuck) et Karim (Samy Gharbi). Il est récemment sorti de prison. Et même s’il n’a pas de passé de délinquant sexuel, Martin décide de suivre cette piste. Et alors que Victor passe au commissariat afin d’avoir des informations sur l’avancée de l’enquête, il aperçoit sur le mur la photo d’Eric Jomand. Celui-ci est hospitalisé car en dialyse. Alors que Sara et Martin se rendent à son chevet, Victor est déjà dans la chambre. Il exige d’Eric qu’il lui dise où est son fils et le menace avec un couteau. Eric a beau affirmer n’avoir jamais croisé Timothée, Victor n’y croit pas et appuie la larme de son arme sur le cou d’Eric. Martin et Sara, eux, sont en joug et le somme de poser son couteau, sinon ils n’auront d’autre choix que de tirer.

François clarifie la situation sur les rumeurs de couple entre Adam et Charlie
Au lycée, Charlie (Clémence Lassalas) interroge Emma (Luna Lou) sur ses potentiels béguins. Ce à quoi l’adolescente rétorque que contrairement à elle, elle ne passe pas son temps à pécho, et notamment Adam (Alain Le Bars). Si Charlie lui assure dans un premier temps qu’il n’y a rien entre eux, elle finit par provoquer son interlocutrice. Elle rapporte ensuite cette conversation au principal intéressé. Charlie estime que plus ils vont démentir, plus les autres élèves croiront en leur supposée liaison. Mais surtout, elle joue avec le feu. Alors qu’Emma et Camille (Elisa Ezzedine) les observent, Charlie caresse tendrement le bras de son beau-fils, qui s’en agace légèrement. François (Emmanuel Moire), lui, évoque avec Etienne (Patrick Guérineau) ces rumeurs. Même s’il comprend que François veuille protéger sa vie personnelle – d’autant plus qu’elle a été déjà très exposée l’année dernière -, ce dernier conseille au professeur de français de clarifier la situation. Ni une ni deux, François s’empresse donc d’annoncer à tous qu’Adam est son fils et leur demande d’arrêter de répandre ces rumeurs. Si Camille et Dorian (Rayane Huber) sont bouches bées, Emma, elle, semble soulagée et retrouve son sourire.

Mathis (Léandre Castellano-Lemoine), le nouvel ami de Léo (Paco Blanco), a passé la nuit chez les Roussel. Les deux garçons deviennent inséparables. Ce qui ravit Audrey (Charlotte Gaccio), d’autant que Mathis est bien élevé, gentil, intelligent et mature. Ses parents sont divorcés et ont la garde partagée. Mais son père, Dan (Charles-Eric Petit) cumule deux boulots et rentre souvent tard, ce qui a poussé Mathis à être autonome. Sauf qu’à midi, le collège a appelé Audrey. En cause ? Léo a séché la cantine pour manger dehors avec Mathis. Audrey est en colère, puisqu’elle paie la cantine, mais elle sait que Dan n’y a toujours pas inscrit son fils. Pire encore, après les cours, Léo révèle à Audrey qu’il n’a été qu’une seule fois à la cantine depuis la rentrée. Peu après, elle surprend les deux garçons sur un site de courses en ligne. Mathis lui explique alors qu’ils n’ont presque plus rien à manger et que son père n’a pas eu le temps de faire les courses. Et alors que Dan passe récupérer Mathis, il reçoit un coup de fil de son ex-femme. Appel lors duquel il lui ment, lui faisant croire qu’il l’a récupéré au collège et que leur fils est sous la douche. Une scène qui désarçonne Audrey et Damien (Adrien Rob).

Retrouvez “Demain nous appartient” du lundi au vendredi sur NetPrince TV.