Ici tout commence

Catherine Davydzenka (Ici tout commence, TF1) : comment Hortense va se sortir de la boulimie, « elle va avoir besoin de Mehdi »

En avril 2022 dans Ici tout commence sur TF1, Hortense a révélé être boulimique. Son interprète, Catherine Davydzenka, revient sur cette intrigue où elle s’est véritablement transformée physiquement pour entrer au plus près dans la peau de son personnage.

En ce mois d’avril 2022, les téléspectateurs d’ Ici tout commence sur TF1 ont assisté à la révélation du secret d’Hortense. La jeune femme a avoué souffrir de boulimie.

Horttense a pu compter sur le soutien des ses amis et de son copain, Mehdi (Marvin Pellegrino) ainsi que de la chef Claire Guinot (Catherine Marchal). Cette dernière a d’ailleurs appelé son père afin qu’il aide sa fille.

Dans une interview accordée à l’hebdomadaire Télé Poche, Catherine Davydzenka, l’interprète d’Hortense, revient sur cette intrigue dont le sujet est difficile, mais essentiel à aborder : « Hortense est victime de boulimie, un trouble alimentaire que je trouve très important à évoquer dans notre société. Elle va avoir besoin de Mehdi. Tout comme nous l’avions fait avec le harcèlement, défendre cette cause à l’écran, c’est un cadeau ».

« La boulimie est une problématique à laquelle j’ai été confrontée dans ma vie personnelle »
À propos de la boulimie, l’actrice confie : « C’est une problématique à laquelle j’ai été confrontée dans ma vie personnelle. J’ai pu constater la complexité de cette maladie et les ravages qu’elle peut entraîner au sein des familles. Une de mes amies a été obligée de se faire hospitaliser ».

La jeune comédienne détaille : « C’est extrêmement difficile à vivre, tant pour l’entourage qui se sent coupable que pour la personne malade, aux prises avec un sentiment de honte, voir de dégoût de soi ».

La métamorphose d’Hortense dans Ici tout commence sur TF1
Pour cette intrigue, Catherine Davydzenka s’est investie physiquement pour incarner cette « nouvelle » Hortense. Elle déclare : « Comme il était essentiel de jouer sur la métamorphose physique, j’ai effectivement perdu cinq kilos. Les maquilleurs ont aussi transformé mon visage en creusant mes joues. Il était crucial de ne plus être du tout glamour ».

L’actrice ajoute : « J’ai vécu avec une autre Hortense pendant un moment et j’espère que ces efforts et cette arche contribueront à parler de la boulimie ».

« Il faut se rendre compte de l’écart qu’il y a entre moi et Hortense »
Catherine Davydzenka est revenue également de lanière plus générale sur ce rôle de composition d’Hortense et montre sa passion pour l’acting : « J’ai eu des propositions auxquelles je n’ai pas donné suite pour l’instant. On évoque souvent ce travail de composition en parlant de mon personnage mais, par définition, il faut d’abord me rencontrer pour se rendre compte de l’écart qu’il y a entre moi et Hortense ».

La jeune comédienne conclut : « C’est déjà une chance d’avoir pu le faire dans une quotidienne car, en général, les réalisateurs recherchent les acteurs qui correspondent aux rôles. Moi, j’ai envie de jouer avant tout. Si c’est pour interpréter ce que je suis, je le vis déjà tous les jours ! »

Retrouvez “Ici tout commence” du lundi au vendredi sur NetPrince TV.