Demain Nous Appartient

Kamel Belghazi (Demain nous appartient) : ses rares confidences sur ses filles

Kamel Belghazi, l’acteur qui incarne William dans la série de TF1 Demain nous appartient, décrypte les résonances entre son personnage et sa vie privée. La prochaine intrigue le concerne directement.

Quand William se confronte aux questions sentimentales de ses filles, considérez-vous cela comme une mise en abyme de ce qui pourrait vous arriver avec vos propres filles ?

KAMEL BELGHAZI : J’essaie de ne pas y penser et d’avancer pas à pas, mais il m’arrive parfois, quand je lis les scénarios, de me demander comment je réagirais si ça arrivait à mes filles. J’espère quand même qu’elles vont éviter, comme Sofia (Emma Smet)de s’amouracher d’un repris de justice, ou comme Manon (Louvia Bachelier) de ramener un mec à la maison. Ça, je crois que j’aurais du mal. Je dois être un peu «old school». Jamais je n’aurais demandé à mes parents de faire dormir une copine à la maison. Mais les mentalités évoluent. Il faut s’adapter.

William serait-il aussi cool s’il n’y avait pas Aurore (Julie Debazac) dans sa vie ?

Sans doute pas ! (Rires.) Cela dit, ce que l’on voit à travers ces histoires, c’est l’amour d’un père pour ses filles. Les liens parents-enfants sont des thèmes universels. Il y a d’un côté, les adultes qui ont du mal à couper le cordon et de l’autre, la quête d’émancipation de ces jeunes filles.

Vous-même, vous sentez-vous capable d’aborder tous les sujets avec vos filles ?

On ne peut pas se tenir à l’écart des sujets qui préoccupent nos enfants. Il faut essayer de les comprendre, de les respecter tout en fixant un cadre. Je privilégie le dialogue ouvert parce que c’est toujours plus constructif. Cela ne me dérange pas d’avoir des conversations animées notamment avec l’aînée, Mila. Ça la pousse à développer ses arguments et son libre arbitre.

On voit peu William dans le cadre de ses fonctions. Aimeriez-vous le voir exercer davantage en tant que médecin ?

Jusqu’ici on a beaucoup développé la fibre comique de ce personnage, ce que j’adore, mais voir William dans sa pratique de la médecine, ça me plairait aussi beaucoup. Je crois savoir que les auteurs y travaillent.

À quoi va-t-il s’exposer ces jours-ci ?

Sa mère (Catherine Jacob) revient à Sète parce que son père, Régis (Francis Perrin) a disparu. Je ne peux pas en dire beaucoup plus sans spoiler mais cette intrigue va remuer toute la famille Daunier.

Retrouvez “Demain nous appartient” du lundi au vendredi sur NetPrince TV.