Demain Nous Appartient

Demain nous appartient: Tristan peut réellement être le tueur en série ?

Tristan, un tueur en série ? Le procureur Perraud semble en tout cas le penser. Alors qu’un meurtrier rôde dans Demain nous appartient, l’enquête n’avance pas comme il le souhaite… Il met donc un coup de pression au commandant Constant. NetPrinceTV vous explique tout !

AU MAUVAIS MOMENT, AU MAUVAIS ENDROIT ?
Car depuis le début des homicides, l’enquête s’oriente vers Loïc Mercier. Mais la police vient juste de le trouver… mort, comme les autres. Le principal suspect, à qui le commissariat a tendu un piège, vient de mourir. Il faut donc recentrer l’enquête.

Dans le bureau du procureur, Martin explique qu’il pense à un homme lié à quasiment tous les meurtres de Demain nous appartient : Tristan. « Tristan, c’est le mec qui a foncé sur Chloé Delcourt quand on lui a tendu un piège », se rappelle ainsi le procureur.

Mais ce suspect le met dans l’embarras. « On l’a relâché… » Martin tient tout de même à rappeler qu’il n’était pas la cible. « C’est après Mercier qu’on en avait ». Un argument qui ne semble pas trouver grâce aux yeux du procureur, visiblement embarrassé.

Maintenant qu’il est mort, l’arrivée de Tristan au bon endroit au bon moment laisse à penser qu’il a quelque chose à voir avec les meurtres de Demain nous appartient. Martin a quand même du mal à l’imaginer.

« En plus, Tristan, c’est l’ami de Chloé Delcourt et Gaëlle Richet… Il allait même l’embaucher ! » Rien à faire, le procureur semble sûr de sa piste. Il s’imagine donc que « Gaël Richet a pu lui dire au dernier moment qu’il allait se passer de ses services ».

DEMAIN NOUS APPARTIENT : TRISTAN BIENTÔT ARRÊTÉ ?
Un mobile qui aurait pu faire « dégénérer » les relations, et pousser Tristan à le tuer. « On ne le saura jamais », regrette le Perraud. Mais il tient à convaincre Martin. Car le commandant se souvient que Tristan « n’avait rien sur lui » lors de l’interpellation.

Pas de quoi impressionner le procureur de Demain nous appartient, qui estime ainsi qu’il a pu se « débarrasser » des preuves. Certain qu’il faut creuser de ce côté, le procureur se prépare à « assumer de l’avoir relâché ».

En attendant, il cherche à en savoir plus. « Profil en apparence inoffensif, explique alors le commandant Constant. Mais il a vécu des choses pas faciles. Son frère, Sacha Girard, arrêté pour meurtre et tentative de meurtre sur sa propre famille. »

Un passif très lourd qui risque de peser dans la balance. « C’était un choc pour Tristan. Ensuite, il a travaillé au Spoon avec Ulysse Rivière, qui est mort. » Le procureur essaye de mieux cerner le profil de celui qu’il croit coupable.

Il demande alors des détails sur la vie sentimentale de Tristan. « Célibataire depuis pas très longtemps, séparé douloureusement« . Il n’en fallait pas plus pour que soit sûr de lui dans Demain nous appartient.

Même si Martin a « du mal à l’imaginer tueur en série », Perraud trouve que « ça fait beaucoup pour un seul homme ». Sûr de son fait, il demande alors à Martin « qu’on l’interpelle sur le champ ». Et comme pour piquer son commandant, rajoute « cette fois, faites le parler… »

Retrouvez “Demain nous appartient” du lundi au vendredi sur NetPrince TV.