Demain Nous Appartient

Demain nous appartient (spoilers) : Sofia de retour à Sète avec un secret qui va chambouler Aurore et William

Le 28 juin dans Demain nous appartient, les policiers enquêtent sur les causes de l’explosion du Mas, le juge statue sur le sort de Camille tandis que Sofia est de retour à Sète avec un secret.

Dans l’épisode de Demain nous appartient du mardi 28 juin, Sofia (Emma Smet) est enfin de retour à Sète ! Après un stage à Bordeaux, la jeune femme a effectué pendant plusieurs semaines un stage en marketing à Londres. Manon (Louvia Bachelier), Aurore (Julie Debazac) et William (Kamel Belghazi) sont aux anges de la retrouver. Mais elle est revenue avec un secret. Dans la confidence, Manon conseille donc à sa sœur d’en parler à leurs parents avant qu’ils ne le découvrent par eux-mêmes. Sofia veut donc profiter d’un déjeuner en tête-à-tête avec sa mère pour se livrer, mais elle se ravise. Ce que remarque Aurore, sans toutefois parvenir à tirer les vers du nez de sa fille. Elle fait donc part de ses soupçons à William qui estime que sa femme est inquiète pour rien… jusqu’à ce qu’il tombe dans la rue sur un panneau publicitaire de la marque londonienne pour laquelle Sofia travaillait. Sa fille y prend la pose en maillot de bain. William est abasourdi.

Nicolas Barraud (Carl Vervier), l’infirmier, annonce à Camille (Elisa Ezzedine) que sa tension et ses constantes sont bonnes, et qu’avec l’accord du médecin, elle pourra quitter l’hôpital dès ce soir. Sauf que l’adolescente commence à paniquer. Elle a peur d’être envoyée dans une prison pour mineurs, d’autant qu’elle a remarqué la présence d’un policier devant sa chambre d’hôpital. Raphaëlle (Jennifer Lauret) et Sébastien (Xavier Deluc) tentent donc de la rassurer. Sa mère a pleinement confiance en Sophie (Carole Bianic) qui voit le juge d’instruction dans la journée. Elle est certaine qu’il va laisser Camille rentrer à la maison, arguant la légitime défense. Si elle n’était pas intervenue, sa mère serait morte. Et puis, elle a seulement blessé Stanislas. S’il s’était rendu à l’hôpital, il serait toujours en vie.

Peu après, Raphaëlle croise Chloé (Ingrid Chauvin) à l’hôpital et en profite pour la remercier de tout ce qu’elle a fait pour protéger Camille. Elle se sent coupable de l’avoir mise dans cette position. Camille reçoit quant à elle la visite de Dorian (Rayane Huber) qui fait son maximum pour rassurer sa chérie. Sophie fait la joie de Raphaëlle : le juge a été sensible à son argumentaire. Le passé violent de Stanislas – soupçonné du meurtre de son ex-compagne – a également joué en faveur de Camille. Il a donc accepté la liberté conditionnelle de la jeune femme. En revanche, l’immunité familiale ne peut s’appliquer à Chloé. Soraya (Kenza Saïb-Couton) est toutefois confiante pour ce qui est de la non-dénonciation qui pèse sur ses épaules.

L’explosion du Mas est de nature criminelle
Blessé au bras droit durant l’explosion, Karim (Samy Gharbi) a peur de perdre l’usage de sa main et donc de ne plus être capable d’exercer son métier. C’est au Dr Dumaze (Pierre Deny) que revient la lourde tâche d’opérer le policier. Sauf que les choses sont complexes puisque la lame de couteau qui est plantée dans l’épaule de Karim est cassée, ce qui la rend plus délicate à extraire. Ce qui n’est pas pour rassurer Anna (Maud Baecker). Pendant ce temps, Martin (Franck Monsigny) fait un point avec le procureur Perraud sur l’enquête. D’après les premiers éléments, c’est le souffle de l’explosion qui a projeté le couteau dans l’épaule de Karim. Il était donc au mauvais endroit au mauvais moment. La police scientifique tente quant à elle de déterminer l’origine de l’explosion. La piste de l’accident est pour l’instant privilégiée.

Damien (Adrien Rob) découvre un débris appartenant à la glacière dans laquelle était stockée de la neige carbonique. Si elle est conservée dans un contenant hermétique, le CO2 s’accumule, pouvant provoquer une explosion. Mais Judith (Alice Varela) affirme avoir informé les garçons qu’il ne fallait surtout pas fermer la glacière. Néanmoins, Jordan (Maxime Lelue) et Noa (Tristan Jerram) n’avaient pas toujours les yeux rivés dessus. Quelqu’un a donc pu la toucher sans qu’ils ne s’en rendent compte. Damien a analysé le débris de la glacière. S’il n’a pas pu isoler d’empreintes, il a toutefois trouvé des traces d’adhésifs industriels sur les jointures. Le couvercle a donc été scotché. Quelqu’un s’est amusé à faire de cette glacière une bombe à retardement. Au même moment, un inconnu observe Alex (Alexandre Brasseur) avec des jumelles. Du côté de Karim, son opération s’est bien passée. Renaud a bon espoir pour le policier. Il fait tout de même un test sur la main de Karim pour évaluer sa sensibilité. Sauf que ce dernier ne ressent rien…

Retrouvez “Demain nous appartient” du lundi au vendredi sur NetPrince TV.