Demain Nous Appartient

Demain nous appartient (spoilers) : l’identité du ravisseur de Timothée dévoilée (et on ne l’avait pas vu venir)

Le 12 septembre dans Demain nous appartient, Aurore se joue de Nordine, Axel fait un beau cadeau à Emma, tandis que l’identité de l’agresseur d’Elsa et Judith et kidnappeur de Timothée est révélée.

Dans l’épisode de Demain nous appartient du lundi 12 septembre, Georges (Mayel Elhajaoui) explique à Martin (Franck Monsigny) et Sara (Camille Genau) que celui qui a hacké leurs serveurs s’est fait passer pour un ordinateur de la Guardia civil espagnole afin de faire comme si les policiers français et espagnols échangeaient des informations. Surtout, Georges fait une troublante découverte : le hackeur a saboté l’attaque et a laissé un mystérieux code. Il s’agit du prénom Timothée écrit à l’envers. Les policiers en déduisent donc que Timothée (Grégoire Champion) a été enlevé pour cracker leur système informatique. Et il ne leur a pas donné davantage d’informations parce qu’il est surveillé. Saboter l’attaque lui permettait de gagner du temps, puisqu’il sait qu’il se fera tuer à la seconde où son ravisseur n’aura plus besoin de lui. Désemparé et désespéré, Victor (Farouk Bermouga) ne veut pas se résoudre à rester les bras croisés. Il a donc activé son propre réseau pour retrouver son fils. Damien (Adrien Rob), lui, a retrouvé le téléphone du kidnappeur et a pu récupérer une partie de son historique de bornage. Le dernier endroit où il a borné est au parc des Pierres blanches. Mais Damien n’a rien pu tirer de la mémoire interne et il n’y avait évidemment pas d’ADN. En revanche, il a envoyé au labo une substance étrange qui était collée sous les touches.

En attendant, Lisa (Naïma Rodric) et Georges se rendent sur le dernier lieu du bornage du téléphone, près duquel se trouve le spa. Pour Lisa ça ne fait aucun doute : le kidnappeur s’y rend pour repérer ses victimes. Elle appelle donc Judith (Alice Varela) qui lui confirme avoir été au spa avant leur agression. Les policiers interrogent donc Valentin (Thibaut Cattelin) qui travaille à l’accueil en intérim depuis quelques semaines. Mais le jeune homme leur affirme n’avoir pas remarqué d’homme au comportement étrange et n’avoir entendu aucune plainte. Georges et Lisa croisent ensuite Darius (Laurent Secco), le masseur… et pompier volontaire, qui de surcroît porte des rangers. Il devient donc le principal suspect et Georges et Lisa l’emmènent au commissariat. Sauf qu’ils semblent faire fausse route. À la coloc, Valentin cache dans un sac une paire de chaussures qui ressemblent fortement à des rangers, mais aussi une clé USB. Il copie sur cette clé des photos. Sur l’une d’elles, on aperçoit Judith allongée sur le sol inconsciente mais elle n’était pas encore déshabillée. Tout porte donc à croire que Valentin est l’agresseur d’Elsa (Bertille Boros-Turquin) et de Judith ainsi que le ravisseur de Timothée.

Aurore prend un malin plaisir à se jouer de Nordine
Le superviseur d’Emma pour ses travaux d’intérêt général a contacté Raphaëlle (Jennifer Lauret) pour lui faire part de sa colère. La jeune femme (Luna Lou) a eu plusieurs retard et il juge son comportement déplorable affirmant qu’elle en fait le moins possible. Emma s’insurge. Elle se tient à carreaux et n’est arrivée en retard de cinq minutes qu’à une seule reprise. Raphaëlle lui promet donc qu’elle va tout faire pour lui faire changer d’association pour ses TIG. De son côté, Alex (Alexandre Brasseur) a réuni tous les justificatifs pour relancer son association de défense de la faune et de la flore. Emma pourrait ainsi avoir une mission d’utilité publique à effectuer dans le cadre de sa peine. Et puis, cela a du sens pour Alex d’aider quelqu’un qui a besoin d’une deuxième chance. Emma aurait beaucoup d’administratif mais aussi une casquette de communicante, notamment sur les réseaux sociaux et devrait partir à la recherche de nouveaux adhérents. Si le dossier d’Alex est solide, Raphaëlle craint que le juge trouve injustifié de changer Emma de structure aussi rapidement. Au même moment, la jeune femme effectue son travail d’intérêt général sauf que Gaëtan (Victor Senegas) ne cesse de la provoquer pour la pousser à bout, s’assurant bien que son supérviseur la regarde déraper. Et cela ne manque pas. Le superviseur décide donc de consigner cette “agression” dans le dossier d’Emma. Mais les nouvelles sont bonnes pour la lycéenne qui va bel et bien pouvoir effectuer ses TIG dans l’association d’Alex. Elle est aux anges.

Manon (Louvia Bachelier) et Nordine (Youcef Agal) souhaiteraient s’installer ensemble. Le policier propose donc à la jeune femme de venir vivre chez lui le temps de ses révisions, puisqu’il parvient à la déstresser. Mais Manon a besoin de rester ancrée dans son univers. Elle suggère donc à Nordine d’emménager… chez ses parents. Ce qui est, dans un premier temps, loin de ravir ce dernier, qui a du mal à s’imaginer vivre chez sa supérieure hiérarchique. Finalement, Nordine se laisse convaincre. Et même les moqueries de Sara ne lui font pas changer d’avis. Les deux tourtereaux font donc part de cette idée à Aurore (Julie Debazac). Après avoir taquiné le couple, Aurore accepte que Nordine s’installe chez eux jusqu’à ce que Manon passe son concours. William (Kamel Belghazi), lui, est sur la défensive. Il prend sur lui, car il n’a pas envie que sa fille lui fasse la guerre, il sait parfaitement de quoi Manon est capable. Toutefois, il reconnaît que Nordine a l’air sympathique et réalise qu’il n’a jamais vu sa fille aussi amoureuse.

Retrouvez “Demain nous appartient” du lundi au vendredi sur NetPrince TV.