Demain Nous Appartient

Demain nous appartient (spoilers) : hors de contrôle, Stanislas dérape

Le 30 mai dans Demain nous appartient (TF1, 19h10), Stanislas s’en prend à Raphaëlle, Manon fait ses preuves et Georges fait ses adieux à Vanessa…

Dans l’épisode de Demain nous appartient du lundi 30 mai 2022, Raphaëlle (Jennifer Lauret) s’en veut d’avoir presque levé la main sur Camille (Elisa Ezzedine). Elle a l’impression que rien ne va plus entre elle et sa fille. Pour enfoncer le clou, Stanislas (Yannick Laurent) laisse entendre à Raphaëlle que Camille le blâme pour ses rapports compliquées avec sa mère et lui a demandé de partir. Naïve, Raphaëlle lui demande de rester. De son côté, Camille se confie à Chloé. Elle commence à avoir peur de Stanislas, qui raconte des mensonges sur Dorian (Rayane Huber) et a complètement retourné le cerveau de sa mère. Touchée par le désarroi de Camille, Chloé (Ingrid Chauvin) l’encourage à parler à Raphaëlle et décide de le faire de son côté. À l’heure du déjeuner, la proviseure retrouve l’avocate au Spoon. Elle l’incite à parler à Camille, qui ne va pas bien du tout et a besoin d’elle. Un peu plus tard, Camille passe voir sa mère au cabinet Perraud-Novak. Mère et fille se présentent mutuellement leurs excuses, mais Raphaëlle n’entend pas les doutes de sa fille sur Stanislas. En rentrant, le skipper est surpris de trouver Raphaëlle avec Camille. Aussitôt l’adolescente partie, il s’en prend à elle et se met en colère. Raphaëlle essaye de calmer le jeu, mais Stanislas dérape et la pousse violemment au sol…

Au commissariat, Aurore (Julie Debazac) apporte un café à Manon (Louvia Bachelier) et en profite pour lui demander de réfléchir à son orientation. Elle lui suggère de tenter une prépa médecine, mais l’adolescente, qui veut poursuivre une carrière dans la police, n’a pas l’air emballée. Secrètement, elle poursuit son enquête pour retrouver celui qui a volé le vélo de Timothée (Grégoire Champion). Malheureusement, l’empreinte que Damien (Adrien Rob) a retrouvée sur le cadenas n’est pas fichée. Loin de se démonter, la jeune fille donne rendez-vous à Timothée pour faire une enquête de voisinage. Elle sonne à la maison juste en face de l’endroit où le vélo de Timothée a disparu, mais l’homme qui répond à la porte affirme ne rien avoir vu. Il espère toutefois que Timothée retrouvera rapidement son VTT. Manon lui fait remarquer qu’elle ne lui a pas dit de quel modèle de vélo il s’agissait, et remarque une trace de cambouis sur le pantalon de l’homme. Convaincue d’avoir trouvé le coupable, l’adolescente demande à Nordine (Youcef Agal) d’aller le perquisitionner. Sur place, le jeune policier découvre une trentaine de vélos volés. En rentrant au commissariat, il félicite Manon pour sa “première enquête bouclée”, juste sous les yeux d’une Aurore abasourdie…

Tristan est libéré, Georges fait ses adieux à Vanessa
Georges (Mayel Elhajaou) va faire l’objet d’une enquête administrative. La police va devoir déterminer s’il a tiré sur Vanessa (Victoire Dauxerre) pour protéger Victoire (Solène Hébert) ou pour la tuer. Martin (Franck Monsigny) lui promet de tout faire pour le défendre. Leur conversation est interrompue par Marianne (Luce Mouchel), qui leur annonce que l’opération de Vanessa est terminée. Ses jours ne sont plus en danger, mais il est encore trop tôt pour l’interroger. Pendant ce temps, Samuel (Axel Kiener) est au chevet de Victoire. Il lui avoue avoir eu très peur de la perdre, et Victoire admet n’avoir pensé qu’à lui lorsqu’elle était l’otage de Vanessa. Un peu plus tard, Victoire reçoit la visite de Georges, qui ne sait plus où il en est. Il a beau savoir ce qu’a fait Vanessa, il ne peut s’empêcher de continuer à l’aimer. Compréhensive, Victoire prend soin de lui et lui promet d’être toujours là s’il a besoin de parler.

Innocenté, Tristan (Mathieu Alexandre) sort enfin de prison. Il est accueilli par Alex (Alexandre Brasseur) et Sylvain (Arnaud Henriet), qui lui proposent d’aller au restaurant pour fêter sa liberté. Touché par la présence de ses deux amis, Tristan retient ses larmes. Au même moment, Karim (Samy Gharbi) interroge Vanessa à l’hôpital. Cette dernière confie avoir entretenu avec Loïc Mercier une relation intellectuelle. À l’âge de 18 ans, elle a entendu parler de lui lorsque son procès faisait la Une des journaux. Touchée par son histoire, elle est entrée en contact avec lui et l’a même rencontré autour d’un verre. Elle lui a notamment avoué avoir tué sa belle-mère, Alice Reynie, parce que celle-ci s’apprêtait à remplacer sa mère. Quelques années plus tard, lorsque Georges a avoué qu’il ne voulait pas l’épouser, elle l’a très mal vécu et a décidé de se venger sur Bart (Hector Langevin) et Louise (Alexandra Naoum). À ses yeux, ces derniers ne méritaient pas le bonheur parce qu’ils ne s’aimaient pas comme elle aimait Georges. Ils considéraient le mariage comme une occasion de faire la fête, et non comme une institution sacrée.

Plus tard, Georges passe voir Vanessa et lui présente ses excuses pour avoir tiré sur elle. Vanessa ne lui en veut pas. Elle a toujours su que Georges préférait Victoire. Le jeune homme la contredit. Victoire faisait partie du passé et il était très amoureux d’elle. S’il a tiré, c’est parce qu’il devait protéger Victoire en tant que policier. À présent, Vanessa va devoir se faire soigner. Cette dernière lui promet de le faire pour lui, pour eux, et lui demande s’il lui rendra visite en prison. Bouleversé, Georges lui répond qu’il l’ignore et s’en va sans se retourner. De son côté, Bart regrette que Vanessa ne soit pas morte durant l’opération de police. Anna (Maud Baecker) le comprend, mais lui rappelle qu’à présent, Vanessa va pouvoir être jugée pour ce qu’elle a fait. Elle l’encourage par ailleurs à aller lui parler. Peut-être que cela pourra l’aider à comprendre et à faire le deuil de Louise…

Retrouvez “Demain nous appartient” du lundi au vendredi sur NetPrince TV.