Demain Nous Appartient

Demain nous appartient (spoilers) : Gabriel découvre l’identité de celui qui a failli le tuer

Le 11 avril dans Demain nous appartient, l’ambiance est tendue entre Samuel et Victoire, tandis que Gabriel découvre qui l’a enlevé et a failli le tuer.

Dans l’épisode de Demain nous appartient du lundi 11 avril, face aux éléments à charge contre Noor (Sahelle de Figueiredo), Sébastien Perraud (Xavier Deluc) décide de transmettre le dossier au juge d’instruction qui, cela ne fait aucun doute, va la mettre en examen dans cette affaire. Le procureur tente de rassurer Karim (Samy Gharbi) – qui doute toujours de la culpabilité de la suspecte : elle va pouvoir plaider la légitime défense pour le meurtre de Romain Melville (Enzo Bianciotto), puisqu’il l’a très certainement agressée sexuellement. Néanmoins, il n’y a aucune circonstance atténuante pour les autres crimes. Karim va tout de même poursuivre la piste d’un potentiel complice. Bart (Hector Langevin) est quant à lui maintenu en détention, puisque cela ne le met pas hors de cause concernant l’assassinat d’Alizée Melville (Fanny Reaver).

Gabriel (Martin Mille) se rend au chevet de Garance (Esther Valding). Il lui supplie de se réveiller. Il ne pourra pas supporter que Noor reste en prison, il l’aime bien trop. Seule Garance peut la sortir de cette situation en se réveillant et en leur disant la vérité. A sa sortie de la salle de réanimation, Gabriel tombe sur Olivier (Erik Stouvenaker) qui le bouscule sans le faire exprès. Alors que celui-ci pose sa main sur le bras de Gabriel, le surveillant remarque un bracelet. Le même que celui que possédait la personne qui l’a enlevé. Gabriel se rend instantanément au cabinet de Soraya (Kenza Saïb-Couton) pour l’informer de sa découverte. Ce qui signifierait donc qu’il est coupable de tous les autres crimes…

Rapprochement entre Victoire et Alma
Damien (Adrien Rob) poursuit son enquête pour savoir qui a mangé la dernière part de tarte au citron. Il est même épaulé par Aurore (Julie Debazac) qui passe au crible les différents suspects. Elle en profite pour lui donner un conseil : si les empreintes prouvent que Lizzie (Juliette Malibat) est coupable, il vaut mieux qu’il efface les épreuves sinon elle le détestera encore plus. Toujours bougonne, celle-ci refuse d’ailleurs jouer le jeu. Mais le verdict est tombé : la coupable est… Audrey (Charlotte Gaccio), qui passe aux aveux avant même que Damien ne révèle son nom. De quoi amuser toute la famille qui la charrie et arranger son compagnon, puisqu’il a bluffé. En réalité, il n’avait pas trouvé le nom du coupable, car il y avait les empreintes de tout le monde sur la boîte.

L’ambiance est tendue entre Victoire (Solène Hébert) et Samuel (Axel Kiener). Elle prend mal le fait qu’il fasse une fixette sur son ex. Cela la fait douter de ses intentions. La médecin a peur d’être simplement une passade parmi tant d’autres. Mais Samuel tient vraiment à se faire pardonner. Pour cela, Victoire lui demande d’aller présenter ses excuses à Benjamin (Alexandre Varga). Elle l’apprécie et ne veut pas qu’il y ait de malaise à chaque fois qu’elle le croisera. Cela est donc non-négociable. Samuel accepte de s’y résoudre et se rend au Spoon. Benjamin en profite alors pour lui avouer qu’après une nuit d’amour, Alma (Camille de Pazzis) et lui ont finalement décidé de rester amis. Il reconnaît également qu’ils ont profité de la situation pour le provoquer. A l’hôpital, Marianne (Luce Mouchel) confie à Victoire le dossier d’Alma mais celle-ci rechigne à le prendre en charge au vu de leur passif. Marianne ne lui laisse pas cette possibilité. C’est donc à Victoire que revient d’annoncer à Alma la bonne nouvelle : tout va bien. Il n’y a aucune récidive. La patiente est tellement soulagée qu’elle en oublie son ressentiment envers Victoire et les deux femmes échangent une longue accolade.

Retrouvez “Demain nous appartient” du lundi au vendredi sur NetPrince TV.