Demain Nous Appartient

Demain nous appartient (spoilers) : Face à Valentin, Nordine abuse de son autorité

Le 30 août de Demain nous appartient, Gaspard va être transféré dans une prison pour mineurs, une menace guette Elsa, tandis que Nordine abuse de son autorité envers Valentin.

Dans l’épisode de Demain nous appartient du mardi 30 août, à un contrôle routier de routine, Nordine (Youcef Agal) fait signe à Valentin (Thibaut Cattelin) de s’arrêter. Il conduit son scooter avec un casque non-attaché, ne porte pas de gants et a mis sa planche de surf de manière non-réglementaire. Toutefois, Nordine accepte de passer l’éponge et de ne pas lui mettre de PV. Sauf que Valentin a eu le temps de reconnaître celui qui lui fait face et l’accuse de lui faire ces remarques à cause de Manon (Louvia Bachelier). Le jeune homme assure donc à son rival être passé à autre chose depuis bien longtemps, avant de provoquer le policier. Nordine lui colle donc deux PV. Peu après, à la plage, Valentin porte secours à Manon qui s’est déboîté l’épaule lors de sa séance de sport. Elle accepte de lui faire confiance, ce qui permet à celui-ci de lui remettre son épaule en place.

L’adolescente n’a presque plus mal. Valentin lui conseille toutefois d’aller voir sa tante pour qu’elle vérifie que tout soit bon. Ce qu’elle fait. Bénédicte (Honorine Magnier) ausculte sa nièce et lui déconseille de continuer le sport intensif. Mort d’inquiétude, Nordine débarque à l’hôpital mais est rassuré par Bénédicte qui lui assure que le copain de Manon connaissait les bons gestes pour une épaule démise. Le policier ne cache pas sa jalousie, même si Manon lui assure qu’elle s’en fiche de Valentin. Peu après, il passe à la coloc’ afin de présenter ses excuses à Valentin. Il reconnaît avoir abusé de son autorité et lui assure avoir annulé ses PV. Valentin n’aura donc rien à payer et conservera ses points. Il en profite également pour le remercier d’avoir aidé Manon et de ne pas lui avoir fait payer son comportement abusif du matin même. Valentin accepte de passer l’éponge.

Gaspard est transféré dans un centre pour mineurs, Sacha est en cavale
Aurore (Julie Debazac) interroge Charlie (Clémence Lassalas) sur l’agression de Christelle (Ariane Séguillon). Tout s’est passé trop vite et elle n’a pas eu le temps de voir le visage du malfrat. La jeune femme a simplement noté que l’homme était grand et baraqué. Informé du drame, Alex (Alexandre Brasseur) fait le rapprochement avec le mystérieux individu à la casquette qu’il a croisé la veille près de l’hôtel. Il se demande d’ailleurs si ce n’était pas Sacha Girard (Renaud Roussel). Dans le doute, il décide de prévenir la police. Au chevet de Christelle, Sylvain (Arnaud Henriet) se réjouit que sa femme n’ait pas de séquelles physiques. Néanmoins, elle reste choquée. Au même moment, Aurore débarque dans la chambre d’hôpital pour interroger la victime. Elle lui raconte alors son agression et le trou noir qui a suivi son coup sur la tête. Aurore lui explique ensuite qu’ils n’ont trouvé ni bijoux ni argent dans sa chambre alors qu’elle portait des boucles d’oreilles en diamant et quelques bagues et qu’elle avait rangé une boîte à bijoux sur la commode.

Pendant ce temps, Sacha se rase le crâne, met des lentilles de couleurs et conserve simplement une moustache afin d’apparaître métamorphosé et ainsi échapper aux policiers. D’autant que les images de vidéosurveillance n’ont rien donné. L’homme parvient toujours à se débrouiller pour qu’on ne voit pas son visage. Mais Aurore a trouvé un lien entre Sacha et l’établissement. L’hôtel avait proposé quelques mois auparavant à ses clients les services d’un coach sportif particulier… qui n’était autre que Sacha. Il connaissait donc parfaitement l’emplacement des caméras de surveillance. En cavale, ce dernier s’est fait faire un faux passeport et demande à son faussaire de le mettre en relation avec un receleur. Gaspard (Mogamed Bechiev), lui, risque jusqu’à 20 ans de détention. Dans l’attente de son procès, il va être déféré ce soir, juste après sa garde à vue, à Toulouse dans une maison d’arrêt pour mineurs. Raphaëlle (Jennifer Lauret), son avocate, trouve cette situation injuste, puisque l’adolescent a été manipulé par son père. Mais Martin (Franck Monsigny) tente de la rassurer : avec un bon accompagnement, il pourra s’en sortir.

Il reçoit d’ailleurs la visite de Jack (Dimitri Fouque) et Maud (Sixtine Dutheil) qui ont compris que leur ami est quelqu’un de sensible et que Sacha s’en est servi pour faire de son fils ce qu’il voulait. Raphaëlle a obtenu le transfert de Gaspard dans une maison d’arrêt pour mineurs en Bretagne, près de chez Juliette (Mathilde Lebrequier) qui pourra même accompagner son fils durant le trajet. De quoi soulager cette dernière. Néanmoins, l’avocate se montre franche avec elle : Gaspard va écoper d’une peine de prison ferme qui risque de durer plusieurs années. Les jurés ne pourront néanmoins pas ignorer que l’adolescent a agi sous l’influence d’un père manipulateur et violent. Ce qui devrait lui permettre de bénéficier d’un aménagement de peine pour qu’il puisse continuer ses études. Ainsi, soit il portera un bracelet électronique et restera chez Juliette, soit il sera placé dans un centre de semi-liberté.

Une menace rôde autour d’Elsa
Alors que les prépas font leur pré-rentrée au lycée Agnès Varda, Timothée (Grégoire Champion) remarque au poignet d’Elsa (Bertille Boros-Turquin) un joli bracelet qu’il n’avait pas vu précédemment. La jeune femme lui explique alors qu’il s’agit d’un cadeau de son père pour l’obtention de son bac. Elle suppose que celui a dû lui coûter cher mais elle est résignée, sachant pertinemment que son père est incapable de lui montrer son affection autrement qu’en lui offrant de luxueux cadeaux. D’ailleurs, Timothée aussi a un cadeau pour elle. Il s’agit d’une séance au spa pour qu’elle soit bien détendue pour la rentrée. En revanche, il ne pourra pas l’accompagner, puisqu’il n’aime pas le contact physique. En entendant cette conversation, Gaëtan (Victor Senegas) se propose pour accompagner Elsa, voyant là une opportunité pour se rapprocher d’elle. Ni une ni deux, Elsa le rembarre. Mais au spa, alors qu’elle s’apprête à se faire masser, depuis l’extérieur, un individu l’observe avec des jumelles…

Retrouvez “Demain nous appartient” du lundi au vendredi sur NetPrince TV.